LA BAVIÈRE EN VAN

Carnet de voyage –
ROADTRIP DE 4 JOURS

AVANT DE PARTIR

Nous sommes parti fin avril, période idéale selon moi pour découvrir la région, car moins bondée qu’en été et nous avons pu profiter d’un temps magnifique. Je pense que la Bavière mérite bien une semaine sur place mais faute de temps nous avons choisi de sillonner la partie sud pour explorer le parc national de Berchtesgaden, la région de Garmisch-Partenkirchen et le mythique château de Neuschwanstein. Nous en avons pris pleins les yeux !

Pour ce petit road trip de 4 jours nous avons choisi de partir en van aménagé. Les alpes Bavaroises sont très facilement accessibles depuis Munich. (vol A/R Paris Munich pour 130 euros le weekend de Pâques). Nous avons ainsi récupéré notre van à Munich, nous l’avions réservé via le site Campada, spécialisé dans la location de van et de camping car: https://www.campanda.fr

Nous avons choisi le modèle VW california et pour 4 jours c’était vraiment parfait. Pensez cependant à prévoir sac de couchage ou couette (rarement compris dans le prix de la location) car même fin avril les températures peuvent chuter la nuit, nous avons atteint zéro degré lors de notre première nuit alors qu’il faisait 25 degrés dans la journée! Nous étions 2 mais il y a 4 couchages dans le van grâce à la tente intégrée dans le toit. Malgré ce que nous avions lu nous avons trouvé des parkings gratuits où passer la nuit tous les soirs, sans avoir à garer le van sur un espace camping.

C’est parti pour notre itinéraire dans les Alpes bavaroises, entre lacs et montagnes, avec un passage par l’Autriche !

JOUR 1: LAC D’HINTERSEE

À peine le van récupéré nous prenons la route en direction du parc national de Berchtesgaden, situé tout au sud de l’Allemagne, à la frontière de l’Autriche. Nous faisons le choix d’éviter les autoroutes, en un peu moins de 3h nous arrivons au très joli lac d’Hintersee en milieu d’après-midi. C’est un lac que j’ai beaucoup aimé, plus petit que ses voisins, il est possible d’en faire le tour rapidement. Ses couleurs changeantes et sa petite taille lui donnent une ambiance particulière qui m’a beaucoup plu. Je vous conseille de louer une barque pour quelques euros et d’aller explorer ses jolies berges et ses quelques ilots.

Lac d’Hintersee

Nous avons diné au restaurant Seeklause situé au bord du lac, c’est aussi un très joli hôtel si vous ne voyagez pas en van et un bon point de chute pour visiter la région car seulement à 15 min des fameux lacs de Konigsee et Obersee. L’endroit est très agréable et les plats étaient délicieux (avec un grand choix de plats vegétariens, j’ai opté pour un strudel version salé à la courge, chèvre et tofu). Petites faims s’abstenir, les portions sont énormes !

Le parking situé juste au bord du lac est interdit aux vans mais nous avons passé la nuit sur un parking gratuit à 3 minutes du lac, l’emplacement est sécurisé et agréable.

JOUR 2: LES LACS KONIGSEE ET OBERSEE

Après une nuit fraîche dans le van, nous sommes réveillés aux aurores et tant mieux car nous nous apprêtons à visiter le très (trop) connu lac de Konigsee ! Mieux vaut y arriver tôt pour éviter le monde.

En arrivant on comprend rapidement la réputation de ce lac. Le Konigssee (lac du Roi) est un magnifique lac tout en longueur, dont les rives sont tellement hautes qu’elle lui donnent un air de fjord norvégien. C’est un lieu grandiose, certainement un des plus beaux de la région.

Je vous recommande de faire la traversée en bateaux électriques pour rejoindre la rive opposée et atteindre le second lac: Obersee, véritable lac miroir. En hiver lorsque les bateaux ne circulent pas, il est possible de faire de belles randonnées autour du lac.

Le reste de l’année il y a des bateaux toute la journée mais je recommande d’arriver des 8h30 pour prendre les premières embarcations. C’est ce que nous avons fait et nous n’avons avons ainsi pu éviter le monde et profiter des chemins de randonnées dans le calme !

La traversée en elle même est magnifique et offre de superbes points de vue. Le lac a un écho très puissant à certain endroit. Le capitaine du bateau vous jouera probablement un air de trompette pour vous faire écouter l’écho ! La traversée dure 35 minutes jusqu’au premier arrêt, où vous pourrez visiter la très belle église de St Bartholomae (datant du 12ème siecle). De là je vous recommande de reprendre un bateau et de continuer jusqu’à l’arrêt « Salet » pour découvrir le lac supérieur: l’Obersee. Il faut compter 20 minutes de traversée supplémentaire.

Pendant la traversée jusqu’au lac d’Obersee
embarcadère du lac Obersee

Plusieurs randonnées sont possibles au départ de Salet (de 45 min à 4h). Nous avons choisi de faire la randonnée jusqu’à la cabane du pêcheur (Fischunkelalm ), puis nous avons marché jusqu’à la grande cascade de Rothbach. (les chutes les plus hautes d’Allemagne). Il faut compter 1h15 environ pour atteindre la cascade depuis l’embarcadère. La marche le long du lac est absolument magnifique, l’Obersee, bien plus petit que le Konigsee est entouré de montagnes enneigées qui se reflètent dans les eaux d’une limpidité extraordinaire.

Infos pratique:

  • le parking à l’entrée est payant: 5 euros la journée
  • Le prix de la traversée en bateau est de 20 euros aller retour
  • les premiers bateaux partent à 8h30

JOUR 3: LE SUBLIME LAC D’EIBSEE

Nous poursuivons notre roadtrip dans la région de Garmisch-Partenkirchen. Au programme de la journée la découverte du sublime lac d’Eibsee, le joli village de Grainau et un passage par l’Autriche avec le lac Plansee.

Nous avons passé la nuit sur un parking gratuit dans le village de Grainau, avec une très belle vue sur les montagnes au réveil. A quelques minutes du village se trouve le lac d’Eibsee, au départ duquel il est également possible de prendre un téléphérique pour monter tout en haut du Zugspitze qui culmine à 2962m d’altitude.

Nous ne sommes pas monté mais avons choisi de faire la randonnée tout autour du lac, comptez 2 heures environ. De prime abord assez touristique, ce lac vaut vraiment d’en faire le tour. La majorité des touristes restent à l’entrée du lac, il suffit de s’éloigner un peu pour se retrouver seuls et apprécier les couleurs paradisiaques de ce lac aux airs de lacs canadiens. Il est également possible de louer des paddles ou kayaks pour aller explorer le lac et ses ilots.


JOUR 4: L’EMBLEMATIQUE CHÂTEAU DE NEUSCHWANSTEIN

Nous terminons ce roadtrip en beauté avec le célèbre château de Neuschwanstein, celui qui a inspiré Walter Disney pour son château de la Belle au Bois Dormant. Perché sur un éperon rocheux, ce château fascine par son architecture. Il a été imaginé par Louis II de Bavière, il est à lui seul un mélange de styles baroque, gothique et byzantin.

Nous avons décidé de ne pas visiter l’intérieur du château. Si la visite vous intéresse sachez qu’il vaut mieux réserver ses tickets à l’avance, l’entrée coûte 12 euros. Il existe des billets combinés avec le château de Hohenschwangau, qui est en face du Neuschwanstein, pour cela il faut visiter les deux châteaux dans la même journée et le cout est de 25€.

Nous sommes donc arrivé très tôt sur le site, vers 8h30 pour éviter les hordes de touristes qui se pressent pour observer ce château. Il faut se garer en bas sur le parking payant de Hohenschwangau (7 euros). Il existe des navettes pour monter jusqu’au château mais nous avons préféré y monter à pieds, comptez 40 minutes pour accéder à la passerelle. La vue de la passerelle, au-dessus des gorges de Pollat, est superbe. Si vous souhaitez vous écarter des touristes continuez votre chemin après la passerelle et allez vous perdre dans les petits sentiers, c’est d’ici que vous trouverez les plus belles vues du château, et vous serez seuls !

Nous quittons le château en direction du joli village coloré de Füssen, situé à 10 minutes. Si vous passez par là, faites une halte au café bio Baumgarten, pour un petit déjeuner ou une pause sucrée, tout y est bio et fait maison, dans un cadre style chalet.

Après une balade dans la ville il est maintenant temps de reprendre la route vers l’aéroport de Munich, sur le chemin nous empruntons une partie de la route romantique allemande (die Romantische Straβe) qui figure parmi les plus belles routes panoramiques. La Route Romantique a été créée dans les années 50, elle s’étend sur 350 km. Une chose est sure nous reviendrons explorer la Bavière !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s